ame-caline

Ma solitude

Elle est mon refuge, elle est moi

Elle est mon antre, mon asile

Elle connaît tous mes émois

Elle est la larme entre mes cils

Elle est l'abandon de l'espoir

Elle est le manque et le chagrin

Elle est que mes murs sont si noirs

Et que je ne crois plus en rien

Elle est que je me sens paria

si différente, si refoulée

L'amour a perdu son combat

Elle est l'absence d'amitié

Elle est ma vie, mon habitude

Où j'ai enfermé tous mes maux

         Elle est.....

 

         MA SOLITUDE

1 commentaire - aucun rétrolien

Juste l'envie

Juste l'envie de ce bonheur

qui est venu à pas feutrés

troubler mon âme, gagner mon coeur

juste l'envie de t'aimer.

 

Envie de redouter l'absence

sentir ce manque quand tu t'en vas

craindre les moments de silence

ces instants où tu n'es pas là.

 

Envie de vibrer sous tes mains,

de m'émouvoir de tes baisers,

avoir l'ivresse au creux des reins

et au ventre la volupté.

 

Avoir, juste en fermant les yeux

l'envie de me souvenir encore

du plaisir d'aimer être deux

dans la fusion de nos deux corps.

aucun commentaire - aucun rétrolien

Souvenir

 Ton souvenir frappe à ma porte

Est-ce pour un mal, est-ce pour un bien ?

Et moi qui me croyais si forte, 

Je capitule, je me souviens

 

Tu m'arrives comme un soleil, d'automne

Et l'espoir d'un été indien

Et moi qui n'aimais plus personne

Je capitule, je me souviens.

 

Tu sais je ne suis plus la même

D'avant ne reste presque plus rien,

On récolte ce que l'on sème,

Je capitule, je me souviens.

 

J'aimerais tant, mais voilà j'ai si peur

Ils m'ont blessée, abandonnée

Ces hommes qui m'ont griffé le coeur

Et qui ne m'ont rien apprté.

 

Ton souvenir frappe à ma porte,

Moi qui ne croyais plus en rien,

L'émotion me submerge et m'emporte

Je capitule, je me souviens....

 

A Bertrand, le 24 novembre 2011

 

2 commentaires - aucun rétrolien

Audenfort (1)

C'était en 1972, l'année du bac. J'étais amoureuse. Il s'appelait Bertrand, mon grand-père trouvait qu'il avait les cheveux trop longs mais l'aimait bien quand même. Avec une bande de copains nous avions cette année là révisé le bac dans une maison communautaire qui ressemblait à un gite de montagne avec de grands lit superposés de 10 personnes. Chacun a suivi sa route. Je viens de le retrouver...

lire la suite

3 commentaires - aucun rétrolien

Bonjour

J'ai eu l'envie de revenir . Il y a deux ans maintenant que je n'ai pas écrit. En attendant que ma plume me chatouille à nouveau je vais publier les poèmes que j'avais ôtés en 2007. Je vous dis donc à bientôt.

7 commentaires - aucun rétrolien

MABULLE

Ici c'est pour moi un jardin secret, une sorte de journal intime, une thérapie..... Je m'y cache et je m'y révèle. J'ai décidé de faire un poème pour exprimer ce que ma bulle est pour moi....

lire la suite

15 commentaires - aucun rétrolien

Tourner la page...

J'aimerais parfois comme dans un cahier

Pouvoir revenir et tout recommencer

J'aimerais parfois pouvoir effacer

Une vie écrite au crayon de papier.

Gommer les peines et gommer les chagrins

La difficulté, la longueur du chemin

Gommer, effacer les moments difficiles

aussi facilement qu'un battement de cil.

J'aimerais parfois comme sur le papier

Pouvoir griffonner, barrer, raturer

J'aimerais enlever d'un seul coup de plume

Ce qui rend mon coeur aussi lourd que l'enclume.

Ôter le poids de l'indifférence

lever le voile d'abandon, d'absence

et diluer dans les larmes versées

L'encre noire de tous mes regrets.

Mais la vie est telle que la page tournée

L'est à tout jamais, qu'on ne peut effacer

Et qu'il me faut aujourd'hui vivre et supporter

Mes peines et mes maux sans jamais oublier.

12 commentaires - aucun rétrolien

Souvenir............

Il est des souvenirs qui vous laissent sur la peau comme un tatouage.... La brûlure d'une passion

lire la suite

9 commentaires - aucun rétrolien

Ton amour...

 Dévorée de passion

Je me suis consumée

Brûlée à ton amour

Qui tel un feu ardent

N'a rien laissé de vif

Si ce n'est l'aiguillon

En mon coeur planté.

 

8 commentaires - aucun rétrolien

A l'ducache

La ducasse est une tradition dans le nord. A Dunkerque par exemple après les fêtes les enfants viennent y dépenser leurs étrennes. Mais chaque village dans l'année a sa ducasse. Lorsque j'étais enfant on avait le jour du maire, un jour de congé pour carnaval ou la ducasse. Le dimanche on allait à la ducasse en famille. Les hommes tiraient à la carabine, les jeunes amoureux entraînaient leur belle dans le train fantômes pour de furtives caresses.

Aujourd'hui, j'y emmène encore mes petits enfants pour faire un tour de manège et manger des croustillons hollandais (beignets ronds) saupoudrés de sucre glace.....

lire la suite

7 commentaires - aucun rétrolien

Bonne année

A toutes et tous je souhaite du fond du coeur, une bonne année 2009. Que vous puissiez être heureux et voir de réaliser vos rêves, du plus modeste au plus fou.

J'ai cherché un cadeau virtuel que je puisse vous offrir. Mais voilà comment faire pour qu'il plaise à tous ?

Comme je suis un peu une "madame Toulemonde" avec moi aussi des rêves et des désirs, j'ai fait une liste de choses que j'aime ou que j'aimerais, et je vous invite à piocher le ou les cadeaux qui vous plairaient et je formule l'espoir qu'il vous soit donné.....

Amicalement....

lire la suite

16 commentaires - aucun rétrolien

Pour vous mon cadeau de Noël

Sa hotte était légère mais point vide pour autant

Dîtes seraient-ils heureux tous ces petits enfants

De savoir qu'il n'y aurait à ouvrir ce matin

Ni paquet, ni cadeau au pied du grand sapin.

 

Il s'était dit "basta" toutes ces choses commerciales

Empoisonnent la vie et sont mêmes fatales

Je ne veux plus entendre, économie, marché

Je veux de vrais présents qui les fassent rêver.

 

Il a mis tout d'abord la colombe de la paix

Plus un enfant soldat, plus un enfant tué

Plus de guerre de race, ni même de religion

Que des enfants heureux, des rires en explosion.

 

Il a mis la tendresse, la douceur et l'amour

comme un coeur en dentelle, comme un coeur en velours

des baisers, des sourires, toutes les choses pour s'aimer

Des moments de bonheur, des moments d'amitié.

 

Puis il a ajouté l'air pur et un ciel bleu

absents de pollution , de produits dangereux

Il a mis une mer où dansent les dauphins

Des animaux, des arbres protégés de l'humain.

 

Toutes ces choses dans sa hotte flottaient comme des nuages

Le bonhomme les confia à quelques enfants sages

Aussitôt il pu voir s'illuminer leurs yeux

Car ils avaient compris qu'il était mieux pour eux.

 

De vivre dans un monde où s'aiment les parents

De vivre quand au foyer le chômage est absent

Quand il n'y a plus de guerre, de faillite, de mépris

Où chacun a sa place, chacun a un pays.

 

Mais ce n'est que mon rêve en ce jour de Noël

Comme beaucoup j'aimerais que la vie soit plus belle

Pour vous ce soir ici j'en ai fait un cadeau

Je vous offre ce rêve, je vous offre ces mots...

 

                                                le 25 décembre 2008 avec toute ma tendresse

 

8 commentaires - aucun rétrolien

L'obèse

Elle a peur de vos regards, elle dissimule

Son corps et son coeur meurtri sous de gros pulls

Si il n'y a aucun miroir dans sa maison

C'est qu'elle ne parvient pas à se faire une raison.

 

L'obèse rit derrière ce rire cache sa peine

On n'imagine pas qu'elle puisse pleurer

Dès qu'elle sort de chez elle elle met en scène

La bonne copine sur laquelle vous pouvez compter

 

Elle commande sur catalogue, et n'achète plus les magazines

Toutes ces filles minces et superbes la dépriment

Elle veut passer inaperçue et elle se tient loin des photos

Une seule image d'elle lui fait courber le dos.

 

Elle aimerait crier qu'elle aussi

voudrait chanter, aimer la vie

Voudrait s'aimer, se trouver belle

Se parer d'or et de dentelles.

 

Mais dès qu'elle voit son image

Dans une vitrine monte la rage

Elle rentre chez elle se cacher

Et elle se couche pour pleurer.

 

L'obèse ne rit plus, elle a mal

de vos sourires, de vos sarcasmes, qui empalent

son pauvre coeur, son coeur si gros

Et en poème, elle parle de ses maux.

 

 

 

19 commentaires - aucun rétrolien

L' Yser

L'yser est un fleuve côtier qui prend sa source dans le Pas-de- Calais et passe la frontière Belge non loin de chez moi avant de se jeter dans la mer du Nord, non loin de Dixmude en Belgique.

J'aime ce fleuve qui traverse nos bocages de haies vives.

Mon seul regret est qu'il soit l'emblème d'une droite extrémiste flamande.

Ils n'aiment pas la Flandre comme je l'aime et comme j'aime la faire aimer.......

lire la suite

3 commentaires - aucun rétrolien

Revenir ?

Revenir... Difficile. La fatigue, la maladie. Mais tant de choses à dire, à partager.. oui mais avec qui ? Mon blog aloi est passé de gendelettre à polémiste... pas grave. Je ne peux pas me "marrainer" et créer un blog filleul... Tant pis... Aucun commentaire durant mon absence... qu'importe !

lire la suite

8 commentaires - aucun rétrolien

1 2 3 4 | Page suivante

Créer un blog sur MaBulle. | C.G.U. - Copyright